Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
Exposition “Aerodream" au centre pompidou-MetzPhoto @ Claudine Colin

La Galerie Loft a le plaisir de vous annoncer que le fauteuil « Molécul’air », le fauteuil « Croissant » et la sculpture monumentale «ART» de Bernard Quentin ont été sélectionné par le Centre Pompidou-Metz pour faire partie de  l’exposition AERODREAM !

Aerodream. Architecture, design et structures gonflables, 1950-2020

Si le rêve du vol accompagne l’homme depuis Icare, c’est bien avec l’idée d’une enveloppe gonflable, se substituant au déploiement des ailes, qu’il devient effectif à partir du 18e siècle. L’histoire des gonflables, parallèle à celle de l’aéronautique, est celle du développement d’un rapport plus organique à l’aérien.

L’enveloppe est une métaphore de la peau, une protection pour un corps, permettant une proximité immédiate avec l’air. Le gonflable porte en lui l’idée du pneuma, du souffle ; un rapport immédiat au vivant, à l’évènement, à la vie.

L’exposition révèle cette dimension humaine du « pneumatique », des premières exploitations industrielles et militaires (dirigeables, ballon-sonde, ensembles flottants et leurres gonflables…) aux expériences développées par des nombreux artistes, designers et architectes.

L’exposition “Aerodream. Architecture, design et structures gonflables” est présentée au Centre Pompidou-Metz jusqu’au 23 août 2022.

Elle sera ensuite présentée à la Cité de l’architecture et du patrimoine du 6 octobre 2021 au 14 février 2022.

Moleculaire-BernardQuentin-expo-GalerieLoft
Histoire sur les mobiliers gonflable de Bernard Quentin

Les recherches sur les structures pneumatiques de Bernard Quentin l’amènent à devenir au début des années 1960 le premier designer à concevoir des sièges intégralement gonflables et sans structures. Dans cette lignée, il commence à développer à partir de 1966 le principe de « Molecul’Air », des structures gonflables constituées de l’agglomération de sphères à la manière d’un regroupement d’atomes, susceptibles de se transformer aussi bien en meuble qu’en maison. 

l'artiste
L’art est un langage, un mode d’expression unique qui permet aux artistes d’expérimenter autant qu’aux publics de ressentir des choses intenses ou nouvelles. Parmi les artistes qui ont su questionner le monde au cours du XXe siècle se trouve Bernard Quentin. Né en 1923 à Flamicourt (Picardie), il a toujours su cultiver sa curiosité et explorer les modes de communication de par le monde. Après la Seconde Guerre Mondiale il avait commencé à centrer ses œuvres sur l’écriture, partant du principe que le langage est le lien propice à unir les hommes. Dans sa quête inlassable de conception de signes universels il en était également venu à réaliser des pièces monumentales, à utiliser des matériaux inédits ou à établir une véritable « sémiologie » de l’art. Décédé en juin 2020, il n’aura eu de cesse de créer tout au long de sa vie, et sa participation à Art for All nous prouve une fois de plus son attachement à concevoir des œuvres destinées à tous.
oeuvres

Cet artiste vous propose

presse

On parle de lui

Le Quotidien de l’Art : Bernard Quentin, artiste homme-orchestre

Le Quotidien de l’Art : Bernard Quentin, artiste homme-orchestre

Gérard Depardieu : « C’était un artiste productif, innovant, visionnaire, constamment en train de couver des projets. Il ne s’est jamais arrêté. »

Galerie Loft Paris

France —
3 BIS & 4 RUE DES BEAUX-ARTS
75006 PARIS

Suivez-nous

Newsletter