Skip to content Skip to footer
Libération : Marino Di Teana, la ville mode d’emploi

 » Marino Di Teana, né en 1920 dans le village de Teana, en Italie (d’où son nom d’artiste), était aussi peintre et architecte, ce qui l’amènera à développer le concept de sculpture architecturale : «Un tableau ou une fresque enrichit la maison et son architecture, disait-il. La sculpture qui fait partie d’un ensemble significatif enrichit la cité et son architecture. Quand on regarde du Louvre à l’Arc de Triomphe, c’est l’avenue, la place, les sculptures et les monuments situés aux endroits névralgiques qui donnent la valeur artistique et significative à cet ensemble. Si on décale les chevaux du Carrousel hors de la perspective, ils perdent leur beauté. Ils restent un corps sans âme.»…. »

« Humaniste. Sa formation d’architecte et d’ingénieur confère une rationalité mathématique à son esthétique, laquelle fait preuve d’une rigueur impressionnante et illustre sa philosophie : lutter contre l’art de «bibelots entreposés au-dessus d’une cheminée». Souvent considéré comme un artiste humaniste, il l’est au sens littéral du terme, puisque son obsession pour les proportions extrêmes (des plus petites aux plus grandes), l’amène vers cette idée que l’homme doit accaparer la nature et l’espace, jusqu’à les combler. Faire du vide sa possession…. »

Louda BEN SALAH, publié le 7 janvier 2012

Liberté de Fontenay-sous-Bois, H.20M, 1990
oeuvres

Cet artiste vous propose

l'artiste
Né au cœur d’une famille de paysans, Francesco Marino di Teana fut tour à tour berger puis apprenti maçon en Italie (Teana), chef de chantier, architecte et étudiant des Beaux-Arts en Argentine (Buenos Aires) avant de s’installer à Paris en 1953. À la fois peintre, sculpteur, architecte, poète et philosophe, il devient un des plus importants sculpteurs de la seconde moitié du XXe siècle par ses théories sur la logique tri-unitaire et la sculpture architecturale. Représenté pendant plus de vingt ans par la mythique galerie Denise René et lauréat de prestigieux prix artistiques, il est reconnu par les plus grands créateurs et critiques d’art de son temps. Précurseur des Monumenta du Grand Palais grâce à ses Fontaines Monumentales (9m de haut pour 16m de long) réalisées en collaboration avec Saint-Gobain, il a réalisé plus de 40 sculptures monumentales réparties en France, dont la plus haute sculpture en acier d’Europe, la Liberté de 20m de haut (Fontenay-sous-Bois). Représentant de la Biennale de Venise de 1982 pour l’Argentine, son œuvre fait l’objet d’une grande rétrospective au Musée d’Art Moderne de Paris en 1975 et du Prix de l’Académie des Beaux-Arts en 2009.

Galerie Loft Paris

France —
3 BIS & 4 RUE DES BEAUX-ARTS
75006 PARIS

Suivez-nous

Newsletter